Pendant son webinar du jeudi 30 avril 2020, plusieurs documents ont été évoqués pour que vous puissiez communiquer auprès de vos patients.

1. QUESTIONNAIRE MÉDICAL AVANT L’ACCÈS À DES SOINS ORTHODONTIQUES

Pour télécharger la version pdf : cliquez-ici.


2. VIDÉO : L'ORTHODONTIE EN PÉRIODE DE PANDÉMIE

Pour la visionner : rendez-vous sur notre chaîne Youtube :


3. AFFICHE

La Fédération Française d’Orthodontie a toujours eu comme ligne de promouvoir l’Orthodontie comme étant une spécialité médicale à part entière. C’est pourquoi, partie prenante dans les actions post-confinement, nous vous proposons une affiche sur l’importance du port du masque.

Dans un souci optimiste et ludique vous pouvez télécharger et choisir entre trois affiches dont les couleurs sont différentes sur notre site internet.

N’hésitez pas à partager.
 

affiche1

affiche2

affiche3

 

 

L'actualisation des recommandations, les annexes et les précautions additionnelles sont validées à la date de la mise à jour (23 avril 2020).
Ces documents vous seront explicités et commentés par Jean Michel Foucart, président de la commission de formation continue et Nicolas Goossens, secrétaire général adjoint, lors du webinar du jeudi 30 avril à 17h30. Ils seront accompagnés de Alain Béry, notre administrateur.
Et les précautions additionnelles (questionnaire médical et déroulement des séances) vous y seront présentées en infographie (que vous pourrez télécharger), afin de vous permettre une utilisation plus aisée au cabinet et pour une compréhension optimale par le patient et son accompagnant.

Pour participer à ce webinar, il suffit de cliquer sur le lien ci-après jeudi 30 avril à 17h30.
Vous aurez la possibilité de poser des questions aux animateurs.

La commission de communication de la FFO, avec l'appui de Harris Interactive, a mené un grand sondage* auprès de 1020 personnes, représentatives des Français âgés de 15 ans et plus.

Parce qu’un sourire bagué n’est pas un sourire raté !
La Fédération Française d’Orthodontie lance le jeu concours selfie [...]

Dernières Formations

formodf

conf

Objectifs

  • Partage des connaissances au service du patient
  • Reconnaître les signes cliniques
  • L'orthèse en pratique quotidienne et effets indésirables.


Résumé
REPORT AU VENDREDI 10 DECEMBRE 2021

L’orthèse d’avancée mandibulaire permet une prise en charge du syndrome d’apnées du sommeil en collaboration avec les spécialistes du sommeil, pneumologues et ORL. Aujourd’hui le chirurgien-dentiste est devenu un acteur incontournable dans le dépistage du syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) et la prise en charge du ronflement. Le nombre de patients qui consultent régulièrement leur chirurgien-dentiste place notre profession en première ligne pour dépister et orienter adultes et enfants qui peuvent pré- senter des troubles obstructifs du sommeil.
L’orthèse d’avancée mandibulaire (OAM), dispositif utilisé initialement en orthodontie, permet d’assurer la prise en charge de patients sélectionnés en collaboration avec les spécialistes du sommeil, pneumologues et médecins ORL.
C’est un système efficace et bien toléré, qui corrige le collapsus pharyngé nocturne en maintenant la mandibule en propulsion pendant le sommeil.

Planning
1ère partie : Matin

  • Reconnaître les signes cliniques du SAOS
  • Interpréter les données des rapports d’enregistrement du sommeil
  • Aspects administratifs et points de vue du médecin du sommeil
  • Titration


2ème partie : Après-midi

  • L’orthèse en pratique quotidienne
  • DEP, correspondance, bilan, indications et contre-indications
  • Les aspects administratifs et juridiques
  • Les orthèses actuellement disponibles prises en charge par la CPAM
  • Présentation des orthèses par les laboratoires
  • Effets indésirables des OAM

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de formation de la SFODF

 

multidisc
stream

Il nous semble judicieux pour compléter la journée de formation de décembre 2019 consacrée à « L’Enfant, l’Adolescent et le Sommeil », d’organiser une nouvelle journée multidisciplinaire sur le thème " Adultes, sommeil et qualité de vie " . La prise en charge des troubles du sommeil et en particulier du Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil chez l’adulte est un véritable enjeu de santé publique.
En effet, le SAOS, en France, est un syndrome fréquent et pourtant sous-diagnostiqué. Cette pathologie est encore peu connue et il est probable que plus de 50% des apnéiques ne soient pas encore diagnostiqués.
Chaque année, plusieurs dizaines de milliers de nouveaux cas sont dépistés et diagnostiqués, mais on considère que seulement 20 à 30 % des malades sont actuellement pris en charge en France.Cette maladie évolutive avec des facteurs de risque associés (diabète, obésité, hypertension artérielle) peut avoir des complications graves, qui, interfèrent sévèrement sur la qualité de vie des patients. Arrêts respiratoires et micro-éveils entraînant une fragmentation et une destruction du sommeil. Cliniquement, les patients présentent une somnolence diurne et une fatigue chronique associées à des troubles cognitifs, voire des troubles de l’humeur et du comportement avec parfois l’apparition d’agressivité ou d’un syndrome dépressif. Pour certaines catégories de profession le risque d’accidents du travail ou d’accident sur la voir publique est augmenté.Le traitement des apnées légères à modérées ou en cas d’intolérance à la PPC, une orthèse d’avancée mandibulaire (OAM- Formation spécifique la veille sur inscription) amovible peut favoriser le passage de l’air, et une chirurgie adaptée peut modifier les rapports maxillo-mandibulaires. D’autres pistes sont en cours d’exploration, comme la stimulation électrique nocturne de l’hypoglosse.
Le SAOS doit être considéré comme une maladie chronique, justifiant une prise en charge par des thérapeutiques combinées pour s’orienter vers une approche personnalisée du traitement du SAOS de l’adulte. Ainsi, au cours de cette journée, nous mettrons en évidence les différentes typologies de patients et nous envisagerons les différentes prises en charge thérapeutiques. En effet, c’est l’implication des médecins spécialistes du sommeil (pneumologues, ORL, chirurgiens maxillo-faciaux, cardiologues, endocrinologues, neurologues, psychiatres, médecins généralistes, pédiatres) des odontologistes (chirurgiens-dentistes et orthodontistes), des diététiciennes, nutritionnistes, kinésithérapeutes qui permet de mettre en place une véritable chaine multidisciplinaire où chaque acteur a son rôle à jouer pour permettre une prise en charge globale des patients dans le cadre de la Médecine Dentaire du Sommeil.
Rappelons encore une fois que « l’union fait la force » et c’est dans ce cadre que la plus ancienne des Sociétés Orthodontiques et la plus jeune Société de Médecine du Sommeil ont souhaité renouveler cette expérience.
« Rappelons-nous que seul nous ne sommes rien »


Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de la formation