Souriez, vous êtes bagués !

Publié le jeu, 04/19/2018 - 16:05

Si « orthodontie » rime pour la plupart des français (1) avec « sourire harmonieux », on oublie encore trop souvent le véritable objectif recherché par l’orthodontiste. En effet, un traitement orthodontique va améliorer certaines fonctions vitales du corps. Il ne s’agit donc pas uniquement de remettre les dents droites mais aussi de favoriser une croissance normalisée des maxillaires, et ainsi corriger des fonctions comme la mastication, la respiration, la phonation. De plus, l’orthodontie joue un rôle dans la posture générale et contribue à prévenir certaines pathologies telles que les maladies des gencives ou l’apnée du sommeil. A quelques jours de la Journée Mondiale de la Santé bucco-dentaire, qui a lieu le 20 mars prochain, Emmanuel Frerejouand, orthodontiste représentant la Fédération Française d’Orthodontie (FFO) fait le point sur les bénéfices, qu’apporte, au delà de l’harmonisation du sourire, un traitement orthodontique.

Mieux mastiquer

Première étape d’une bonne digestion : une mastication efficace.
Elle nécessite une bonne coordination des arcades dentaires et un fonctionnement exempt de gène ou de douleur. L’équilibre squelettique des mâchoires que peut obtenir un traitement d’orthodontie permet cette efficacité. La bonne coordination des mâchoires évite l’usure prématurée des dents et protège l’articulation temporo-mandibulaire. Cette dernière, dans de nombreuses symptomatologies douloureuses, peut être soignée grâce à une rééquilibration des rapports dentaires.

Respirer par le nez

La ventilation nasale est fondamentale au bon développement de l’enfant pour diverses raisons :
- Elle participe à la croissance harmonieuse du visage de l’enfant,
- Elle filtre, via les structures nasales, l’air pénétrant dans les poumons,
- Elle joue un rôle thermorégulateur sur le cerveau et contribue ainsi à la qualité du sommeil et au développement cérébral de l’enfant en croissance.

La ventilation nasale déficiente engendre chez l’enfant une respiration « la bouche ouverte », et induit un ronflement. La croissance du visage peut être perturbée et dysharmonieuse. Les principaux signes sont des cernes, des pommettes effacées, un visage allongé, d’aspect fatigué.
L’orthodontiste est alors amené à corriger l’hypodéveloppement transversal du maxillaire supérieur, ce qui participe à l’augmentation du volume nasal disponible. Associée à une ablation des amygdales, cette disjonction mécanique du palais, à un âge où la suture palatine n’est pas encore soudée, est le traitement de choix des apnées du sommeil de l’enfant, dépistées aujourd’hui de plus en plus précocement.

Protéger ses dents
• Une position trop antérieure des incisives supérieures augmente nettement le risque de fracture lors d’une chute ou d’un choc au visage. L’orthodontie diminue efficacement ce risque en reculant les dents trop exposées.
• Sur des dents réalignées, sans zone difficile à atteindre, le brossage devient aussi plus efficace, sans demander plus d’efforts, et l’incidence des lésions carieuses diminue.
• L’orthodontiste peut également intervenir, à la demande du chirurgien-dentiste, pour redresser ou mieux répartir les dents servant de soutien à des prothèses fixes ou amovibles, ou permettre la mise en place d’implant remplaçant des dents absentes.

Une action sur le bien être

Selon l’OMS, « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité ».
Ainsi, en complément de l’aspect fonctionnel, et de la simple amélioration d’un sourire, il ne faut pas oublier l’apport que peut avoir un traitement d’orthodontie pour nombre de patients. L’amélioration spectaculaire que l’orthodontie, seule ou en association avec la chirurgie maxillo-faciale, peut obtenir sur des visages disgracieux et moqués, permettra à l’enfant, l’adolescent ou l’adulte, de recouvrer toute l’estime de soi qui a pu lui manquer. A l’âge adulte, une denture en bon état est un signal donné aux autres de sa bonne santé, physique et mentale, de sa jeunesse. Le sourire donne confiance en soi, et sera un atout de plus dans le monde professionnel.

Un traitement orthodontique s’inscrit dans une démarche médicale. Au delà de l’harmonisation du sourire, il participe à l’amélioration de la santé bucco-dentaire, et de la santé en général.

(1) 97% des personnes interrogées dans un sondage Harris Interactive / FFO