Skip to Content

Infographie

En 2017, le grand public est familiarisé avec les résultats probants que peuvent avoir les traitements d’orthodontie sur l’alignement dentaire et sur l’esthétique du sourire [...]

Lire la suite

La Commission de Communication de la FFO travaille depuis près de 10 ans à faire connaître l’Orthodontie au grand public.

Lire la suite

Les 11 sociétes membres de la FFO

Lire la suite

Orthodontie 2.0 : Quand les objets connectés se mettent au service des patients

27/04/2017 - Société

La santé est un domaine où les innovations technologiques ont toujours autorisé une amélioration de l’efficacité thérapeutique. Depuis une trentaine d’années, les nouvelles technologies occupent une place de plus en plus importante dans les cabinets d’orthodontie. Empreintes 3D, applications mobiles, brosse à dents connectée… Toutes ces innovations n’ont qu’un seul objectif : améliorer les traitements pour un plus grand confort des patients.
Petit tour d’horizon de ces nouvelles technologies qui changent la donne en matière de traitements orthodontiques ...

Les empreintes 3D, pour un plus grand confort des patients

Habituellement réalisées à l’aide d’une pâte qui durcissait en bouche, les empreintes peuvent désormais se faire à l’aide d’une caméra qui, passée rapidement sur les dents, capte des milliers d’images, sans aucune radiation, et reconstitue en 3D sur écran les arcades dentaires des patients. C’est une grande avancée pour le confort du patient. Avec l’empreinte en 3D, les arcades dentaires sont visibles de suite, s’affranchissant de la coulée laborieuse des modèles en plâtre. Elles ont également le mérite d’être économiques et écologiques. Pour l’orthodontiste, c’est une aide au diagnostic, mais aussi une aide dans le choix des objectifs du traitement, qui pourra découler de plusieurs simulations en 3D, difficilement réalisables avec les anciens modèles en plâtre.

Les applications mobiles, pour un meilleur suivi du traitement

Une application récente (Dental Monitoring®) permet de contrôler à distance l’aspect des dents et leur position. L’objet connecté est le smartphone du patient qui est capable de capturer les mouvements des dents par l’intermédiaire d’une vidéo ou d’une série de photos et de les communiquer à l’orthodontiste.

D’un point de vue pratique, l’orthodontiste s’abonne au système de surveillance en choisissant la fréquence des contrôles qu’il désire (chaque semaine, chaque quinzaine). Le patient télécharge l’application sur son smartphone. Une rapide séance d’éducation par l’orthodontiste est indispensable afin d’enseigner la méthode de prise de vue des images, car leur qualité conditionne l’utilité du système.

Au jour convenu, l’application demande au patient de réaliser les prises de vue et de les télétransmettre à l’orthodontiste via une plateforme de contrôle. Celui-ci peut alors visualiser les dents, l’appareil et les tissus gingivaux environnants.

Le système d’alerte permet au praticien de surveiller le traitement, d’encourager son patient, de le remotiver en ce qui concerne l’hygiène ou le port des élastiques et d’accélérer une prise de rendez-vous en cas de difficulté.
Il ne supprime bien sûr pas les visites régulières nécessaire au bon déroulement du traitement mais peut éventuellement en diminuer la fréquence.

La brosse à dents connectée, au service des petits et des grands

La Fédération Française d’Orthodontie ne le répètera jamais assez : pendant un traitement orthodontique, il est essentiel d’avoir une hygiène bucco-dentaire
irréprochable.
Arrivée il y a quelques mois sur le marché français, la brosse à dent connectée Kolibree peut donc s’avérer utile pour les personnes portant un appareil orthodontique. Munie de capteurs de mouvements 3D dans son manche (gyroscope, accéléromètre et magnétomètre 3 axes), elle est capable de reconnaître les zones qui ont été bien brossées ou pas.
Lorsque l’on porte des bagues, la plaque dentaire a tendance à s’accumuler sur les dents : cette nouvelle brosse à dent, très efficace, permet de visualiser les zones négligées lors du brossage.
Intuitive et ludique, elle plaira aussi bien aux petits qu’aux grands !

Pour en savoir plus : 

Retour aux communiqués de presse