Skip to Content

Infographie

En 2017, le grand public est familiarisé avec les résultats probants que peuvent avoir les traitements d’orthodontie sur l’alignement dentaire et sur l’esthétique du sourire [...]

Lire la suite

La Commission de Communication de la FFO travaille depuis près de 10 ans à faire connaître l’Orthodontie au grand public.

Lire la suite

Les 11 sociétes membres de la FFO

Lire la suite

Comment l’orthodontie améliore l’hygiène bucco-dentaire ?

29/05/2015 - Prévention

Selon le sondage Harris Interactive, encore 40% des personnes interrogées pensent qu’un traitement orthodontique ne permet pas d’améliorer l’hygiène. Ils ont tort, car c’est bien le cas ! Il s’agit pour la Fédération Française d’Orthodontie (FFO) d’une idée reçue à balayer. On n’y pense pas immédiatement, mais un des bénéfices non négligeables du traitement d’orthodontie est bel et bien de favoriser et d’installer une bonne hygiène bucco-dentaire. L’apprentissage et l’habitude des bons gestes du lavage des dents sont des « effets secondaires » positifs du traitement. C’est un bon réflexe que l’on garde toute la vie !

Des dents bien alignées sont plus faciles à brosser, c’est mécanique !

La fonction première du traitement est l’alignement de la denture. Or, cette rectification facilite grandement l’étape du brossage des dents. Il est en effet beaucoup plus simple d’entretenir des dents bien alignées, plutôt que des dents inclinées - ou qui se chevauchent - et empêchent ainsi les poils de la brosse, ou le fil dentaire, de passer partout. Si les dents sont « de travers », l’élimination des « cachettes à microbes » qui constituent la plaque dentaire, terreau des caries, sera plus aléatoire.
D’après le docteur Aloé-Tavernier, « un brossage efficace passe dans tous les recoins, y compris ceux qui sont moins accessibles, de manière à laver chaque dent, une par une ! Par ailleurs, on remarque que quand les dents ne sont pas droites, elles sont plus foncées, plus jaunes et souvent plus entartrées. » Finalement, un bel alignement des dents, c’est la garantie d’un brossage efficient.

L’hygiène bucco dentaire n’est pas innée, l’expliquer, c’est élémentaire !

Personne ne connaît d’emblée les bons gestes pour un brossage efficace, c’est une technique qui s’apprend. Dans sa pratique, le docteur Aloé-Tavernier observe que « même les parents ont besoin de leçons de rattrapage et découvrent parfois tardivement qu’ils ne le faisaient pas correctement ! » Pendant le temps du traitement, l’orthodontiste peut proposer de véritables " travaux pratiques ", avec, au besoin, une brosse et un miroir pour montrer au patient comment se laver les dents efficacement.

Le praticien ne se lasse jamais de faire de la pédagogie, car la maîtrise de la
technique du brossage demande patience et répétition». De plus, nous ne sommes
pas égaux devant le risque de caries ou de gingivites, l’information doit donc atteindre
le plus grand nombre pour éviter ces désagréments ou pathologies dentaires.

Prendre soin de ses dents : les bonnes habitudes, c’est pour toute la vie !

Le temps du traitement, comprenant le port de l’appareil et la contention, est aussi celui de l’apprentissage. La fréquence et la régularité des rendez-vous - tous les 2 mois environ pendant une durée moyenne de deux ans - favorisent la répétition et donc l’assimilation des messages.
La méthode de brossage enseignée pendant un traitement d’orthodontie permet une
sensibilisation particulière au respect de l’hygiène. « On remarque souvent qu’un enfant (ou un adulte) qui n’a pas eu d’orthodontie n’a pas la même rigueur et le même contrôle sur son hygiène dentaire. À force d’entendre expliquer la bonne technique du brossage, cela devient un automatisme… pour la vie… comme nous l’espérons, nous orthodontistes», note le docteur Aloé-Tavernier.

À l’issue d’un traitement, le patient aura les dents droites, mastiquera et respirera mieux, mais en plus il saura parfaitement comment se laver les dents !

QUELQUES INCONTOURNABLE À CONNAÎTRE POUR QUE LE BROSSAGE DES DENTS SOIT EFFICACE

  • Brosser pendant au moins 2 minutes, et au moins 2 fois par jour,
  • Brosser les dents une par une (même celles du fond) ET les gencives,
  • Brosser par des mouvements circulaires ou verticaux, jamais horizontaux,
  • Continuer à brosser quand la gencive saigne, car c’est précisément le signe d’une inflammation due à un brossage insuffisant.
  • Enfin, vérifier l’efficacité du brossage (à l’aide d’un miroir).

Frédérique Aloé-Tavernier, spécialiste qualifiée en orthodondie et membre de la Commission Communication de la FFO

Retour aux communiqués de presse