Atelier de Stripping - Partie théorique

Date : 2021-01-28
Lieu : Vidéoconférence
formodf Objectifs

 

  • Aborder les notions fondamentales nécessaires pour dominer et pouvoir effectuer la sculpture des faces dentaires sur des dents naturelles montées sur moulages
  • Mise en pratique de la RAP qui se fera en utilisant deux systèmes pour la phase d'abrasion, une turbine avec des fraises adaptées et un contre-angle oscillant.
  • Notion des impératifs de la phase de polissage nécessaires à une bonne finition


Résumé
La réduction amélaire proximale (RAP) a été mise en avant par Sheridan et Zachrisson, dans les années 1980. Actuellement, elle connaît un renouveau et un intérêt clinique grandissants. La notion d’encombrement et de gain de place qu’il impose en contrepartie sont au coeur de notre pratique orthodontique où nos choix limites sont fréquents. Puisque choisir, c’est renoncer, soustraire 25/100e de millimètre d’émail sur une face dentaire peut constituer une solution acceptable face aux extractions ou à l’expansion excessive.

De plus, la réduction amélaire proximale (RAP) peut trouver son indication dans la gestion du parodonte, notamment au niveau des papilles interdentaires en améliorant l’anatomie gingivo-alvéolaire de l’espace concerné. L’évaluation du rapport risque/bénéfice doit guider notre décision thérapeutique. Les éléments qui nous permettent de cerner les indications sont relativement simples à analyser. En revanche, assurer la finition d’un geste qui peut remettre en question l’intégrité de la dent nécessite une démarche précise, une instrumentation adaptée et un geste sûr.